Territoire et développement

30 €
par Yves Courlet
U55

Ce cours est consacré à l’analyse de ce phénomène de “spatial turn” qui fait du territoire le moment clé des transformations économiques et sociales en cours. 
Dans un premier temps, il montre comment le nouveau contexte met en avant de manière massive le fait territorial et les différentes formes de cette émergence se traduisant par une nouvelle dialectique dynamiques/inégalités territoriales.
Dans un deuxième temps, il montre comment le temps du territoire conduit à élaborer une nouvelle grammaire de l’économie.
Dans un troisième temps, il propose quelques pistes d’interprétation en ce qui concerne la France.

Mercredi 16h15 à 18h15. Salle G7

Dates : 4/10-18/10-15/11-29/11-13/12-7/03-21/03-4/04-2/05-16/05

La recherche en sciences sociales avait opté pour la thèse de la fin du territoire en raison de l’affranchissement des contraintes spatiales pour les individus et les entreprises devenus libres de se localiser où ils l’entendaient. On a même vu fleurir des discours prônant la progressive dilution de la ville à la campagne, la fin des villes au profit du « village global », puisqu’il était devenu désormais possible de communiquer de partout avec tous les points de la planète. En toute logique, la ville, le territoire devaient se diluer dans le cyberespace. L’inventeur du télégraphe aérien, Claude Chappe, pensait que sa machine allait « dissoudre le territoire » et « réduirait la France à un point ». C’était en 1793.
Une observation attentive des évolutions récentes apporte un démenti à cette hypothèse, en soulignant combien la mondialisation de l’économie et des échanges se traduit en fait par une restructuration profonde de l’espace en faveur de certains territoires comme les fameux districts industriels et au profit des villes et des métropoles, tout en provoquant de nouvelles inégalités territoriales. Le territoire est à la mode. Ce n’est pas conjoncturel car les principaux défis auxquels sont confrontées nos sociétés contemporaines comportent une dimension territoriale essentielle.

Plan sommaire du cours
1°partie : Le moment territorial
1 La fin du monde « wesphalien » et la crise des sciences sociales
« L’Etat est devenu trop petit pour les grandes choses et trop grand pour les petites »
2 Recentrages locaux et  renouveau des villes

2° Partie : La reconstruction de la société par le territoire et le changement du modèle d’analyse
1 Le temps du territoire : recentrage local et « remise à l’équerre » de la société 
2 Une nouvelle grammaire de l’économie 
3° Partie : Quelle analyse pour la France?
1 Quelle association entre niveau de richesse  et développement humain et santé sociale dans les régions en France ?
2 Résilience des territoires et gouvernance territoriale
                                       

2017 / 2018

tous les 15 jours. 10 séances

La disponibilité des places est validée par les professeurs