Cinéma : ciné Matthieu

110 €
par Matthieu Perrin
M54

Analyse de films. Analyse des grandes œuvres et des grands réalisateurs de l’histoire du cinéma. Histoire des genres cinématographiques (western, film noir, comédie, comédie musicale, film fantastique…). Naissance et évolution de ces différents genres cinématographiques. Cours s’appuyant sur de nombreux extraits de films qui seront analysés.

Vendredi 13h30 à 15h. Salle B005

Dates : 9/10 - 6/11 - 20/11 - 4/12 - 18/12 - 15/01 - 29/01 - 26/02 - 12/03 - 26/03 - 9/04 - 7/05 - 28/05

Supplément d'information

Pourquoi une nouvelle activité ?

Je suis de ceux qui pensent que le moyen le plus efficace de ralentir les effets du vieillissement est de pratiquer des activités physiques et intellectuelles adaptées.

Par ailleurs, les spécialistes s’accordent à penser que les personnes âgées auraient avantage  à privilégier des niveaux modérés de participation à un ensemble vaste d’activités plutôt que de pratiquer fréquemment une seule activité (ou un nombre restreint d’activités).

Compte tenu de ma disponibilité et de la remarque ci-dessus, l’idée m’est venue d’accompagner, dans le processus d’avancée en âge, les personnes qui le souhaitent en leur proposant une ACTIVITE NOUVELLE, intitulée : « VERBICRUCISTES A VOS CRAYONS..! ».

Pourquoi cette activité (plutôt qu’une autre) ?

Dans le domaine des mots croisés, le verbicruciste est au cruciverbiste ce qu’en littérature, l’écrivain est au lecteur.

L’atelier proposé n’a pas pour objectif de décrypter des grilles de mots croisés, mais de les créer.

Les mots croisés sont un jeu, un divertissement, mais, aussi, un challenge qui se joue à deux. Le cruciverbiste cherche à résoudre une grille qui a été élaborée par un verbicruciste. Le cruciverbiste est « Œdipe ». Le verbicruciste est le « Sphinx ». Ce que vous propose cet atelier n’est pas de jouer le rôle d’Œdipe, c’est-à-dire de relever un défi, de résoudre des énigmes, mais celui du Sphinx, c’est-à-dire de les inventer.

J’ai choisi cette activité non pas parce que j’y ai quelque compétence particulière, mais parce qu’elle est inédite et se prête bien à une réflexion collective, participative, interactive, intellectuellement stimulante et pas tout à fait ordinaire et qu’elle est de nature à entretenir l’intellect des participants.


Qui peut être concerné par cette activité ?

Cette activité est ouverte à tous ceux qui souhaitent entretenir leurs neurones par la pratique d’une gymnastique intellectuelle à la fois ludique et stimulante.

Aucune connaissance spécifique préalable n’est nécessaire. Chacun amènera son expérience et sa culture générale personnelle.

Avoir une pratique des « mots croisés » n’est, ni un atout, ni un handicap. Il est souhaitable que le panel des participants constitue un ensemble hétérogène depuis le plus parfait béotien jusqu’au cruciverbiste chevronné. La complémentarité des talents permettra d’apporter des éclairages diversifiés.

Par contre, la participation à cette activité exige une motivation avérée, un goût prononcé pour le travail collectif et une certaine assiduité, ainsi que la capacité à réfléchir dans une ambiance pas totalement silencieuse.


Comment va-t-on procéder ?

L’implication individuelle dans l’activité requiert inventivité et créativité. Son organisation collective exige méthode et rigueur.

On peut distinguer quatre phases dans le déroulement du travail qui, de plus, doit être  coordonné.

 1. Analyse.

A partir de l’ANALYSE de grilles déjà élaborées par des verbicrucistes de renom on établira des règles de construction des grilles de mots croisés, qui seront consignées dans une véritable CHARTE qui servira, par la suite, de référence : règles pour les notations, les grilles, les définition ; charte à caractère graphique, sémantique, grammatical, linguistique, éthique, déontologique ; cases noires, signes diacritiques, chevilles, potence…

2. Agencement.

Une fois le format de la grille à construire choisi, on agencera des mots de manière à les croiser, conformément aux règles précédemment définies, Cette phase peut être en interaction avec la phase suivante.        

3. Recherche des définitions.

Les définitions doivent être  comprises comme des défis, de courtes énigmes, à résonance culturelle, spirituelle, humoristique…

Il faut que le cruciverbiste trouve du plaisir à les résoudre. Trop facile, il s’ennuie. Trop difficile, il s’ennuie.

4. Rédaction.

Le résultat des travaux doit être mis en forme, transcrit, relu et préparé en un véritable produit fini prêt à être diffusé.

5. Coordination.

L’ensemble des travaux doit être organisé, animé, coordonné et répertorié…

Cela suppose une fonction de liaison des acteurs et de leurs travaux, de cohérence et de cohésion.

Cela suppose aussi des tâches de secrétariat pour organisation, rédaction, répertoires, dictionnaires et archives…

Le schéma général définitif de l’organisation sera discuté et élaboré collectivement au cours des premières séances.

Le travail collectif pendant les heures de cours pourra être prolongé (au bon gré de chacun) dans l’intervalle entre deux séances par un travail (individuel ou par petits groupes) de réflexion ou de mise en forme.

Comme une partie de l’activité pourra être conduite en dehors des heures d’enseignement présentiel, il est hautement souhaitable que chaque participant à cet atelier dispose de l’accès à un ordinateur et d’une adresse de messagerie électronique.​​​​​​​

Cours standard
tous les 15 jours
Volume horaire : 19,5 h
Rencontre avec l'enseignant : 15/09/2020 - Après-midi

Liste des Séances

Code Professeur(s) Jour Horaire Salle Places
M5401 Matthieu Perrin Ven 13h30 - 15h B007 9