Les migrations maritimes 1 : du radeau à la caravelle

Mardi 06-04-2021 à 14:30
par Jean-Pierre Charre De L’académie Delphinale
Les hommes n’ont pas cessé de se déplacer. Pour différentes raisons, la fuite d’une calamité, la recherche d’une vie meilleure, la poursuite du pouvoir ou de l’argent, la poussée de la foi, le besoin de main-d’œuvre, la simple curiosité, et de différentes façons, de gré ou de force.
Les migrations maritimes ont d’abord été ponctuelles et localisées, liées aux tribulations d’un « peuple errant » ou, en sens inverse, à la libération de Jérusalem. Elles ont explosé avec les Grandes découvertes du XVIe siècle, qui ont entraîné la colonisation et la diaspora de populations européennes. Celles-ci ont permis, avec la traite des Noirs, le repeuplement des Amériques, à qui elles ont donné une population marquée par ses origines composites.
Le conférencier :
Jean-Pierre Charre, géographe et historien, a repris, dans le cours sur Les Mers et Océans, les deux séances sur les déplacements massifs et significatifs de population par la voie des mers.