Espaces géographiques en tension

Localisation Grenoble

par Jean Pierre Charre, Anne-Laure Amilhat-Szary, Jean David, Jean-Jacques Blain
60 €
Référence du cours : G25

Quatre géographes observent des espaces terrestres et maritimes soumis à diverses tensions, en cherchent les motifs, territoriaux, économiques, politiques, analysent les dispositions et opérations visant à les gérer, et parcourent ainsi la boucle d’interactions entre un espace et sa gouvernance dans un contexte belliciste.

Programme dans "supplément d'information".

Mercredi 15h à 17h. Office du tourisme

Dates : 2/10 - 16/10 - 13/11 - 27/11

Programme :

La frontière entre le Mexique et les États-Unis
Il s’agit d’une « hyper frontière », une ligne de plus de 3000 km de long, à la fois la plus traversée et la plus fermée. Elle fonctionne selon deux dynamiques concomitantes et concurrentes, l’intégration économique et commerciale, que symbolisent les maquiladoras (usines d’assemblage situées à la frontière nord du Mexique), et la fermeture, qui en fait l’itinéraire migratoire terrestre le plus meurtrier du monde, avec de longues routes de transit venant buter contre la « linea », une dyade murée, mais présentant de nombreux trous, selon des micro-géographies régionales différenciées. Les débats concernant son avenir pèsent lourd dans la politique intérieure des USA, comme dans les équilibres internationaux entre Sud et Nord du continent

La montée de la Chine dans le monde indopacifique
L’espace associant les océans Indien et Pacifique est marqué par la volonté de domination d’un État, la Chine. Ce géant millénaire enfin éveillé compense le temps des Concessions par de multiples opérations visant à affirmer son pouvoir et accroître son territoire. Il s’avance partout, notamment du côté des Philippines, il menace Taïwan, résistant insulaire et tenant d’un monde occidental avec lequel il se mesure et qu’il défie, narguant la superpuissance américaine.

Des mers européennes en alerte : la Baltique
L’Europe a des côtes découpées, des mers disputées, elle est politiquement divisée et partagée entre deux mondes. Elle est à nouveau le théâtre de guerres qui mettent les États riverains en alerte. Ceux du bloc occidental qui bordent la Baltique, mer modèle, se remilitarisent et se regroupent, face à « l’Ours russe ». Ils surveillent les airs, les eaux et ils bruissent de manœuvres, dans un système d’alliances soutenu par le « Grand Frère américain ».

L’eau au Moyen-Orient
Dans ces contrées semi-désertiques et en mutation, l’eau est souvent rare et les besoins augmentent, sous l’effet du développement de l’agriculture, de l’industrie et des villes. De longue date, les populations ont perfectionné leurs techniques, géré le partage de l’eau, amélioré son efficacité, mais elle est devenue objet de concurrences et d’affrontements entre tats et groupes humains. C’est le cas pour les grands fleuves, le Tigre et l’Euphrate, pour Israël et ses voisins.

Année 2024/2025

Cours standard
tous les 15 jours
Lieu : Office du tourisme
Volume horaire indicatif : 4 séances de 2.00 h
Rencontre avec l'enseignant : 11/09/2024 - Après-midi

Liste des Séances

Code Professeur(s) Jour Horaire Salle Places
G2501 Jean Pierre Charre Mer 15:00 Office Tourisme 125 S'inscrire