• home
  • Conférences
Les conférences sont enregistrées.
Rendez vous sur la page récapitulative des liens vers les fichiers d’enregistrement pour chacune des conférences.
Vous pouvez aussi consulter la page d'archive des enregistrements de conférences.
Pour assister à une conférence, il faut être adhérent à l'UIAD (65€) et avoir choisi les conférences (32€ pour l’année) ou être inscrit à un autre cours et bénéficier de 3 bons gratuits pour assister à une conférence.
Il n’est pas possible de les prendre « à l'unité ».

Conférences désirées

Choisissez l'affichage des conférences désirées:

  Des ressources internet pour "bien vieillir" ?

Mardi 18-05-2021 à 14:30
par A-C Marmilloud, A Porcher Sala

Conférence ouverte à tous sans réservation.

Pour accéder à la conférence, cliquez ci-dessous :

Lien zoom

Internet constitue une mine d’informations pour prendre soin de soi, aménager son logement, gérer et effectuer des démarches administratives à tous les moments de la vie, notamment à la retraite. Mais ces informations sur la vie quotidienne sont denses, éparses, de nature, de qualité et de crédibilité variables... Comment faire le tri ? Pour répondre à cette question, le TASDA vous propose un atelier pratique, en ligne (zoom) et ouvert à tous, au cours duquel vous découvrirez des sites internets utiles, fiables et valides à utiliser sans hésiter pour votre bien-être au quotidien ou encore pour faciliter la vie d'un de vos proches.
Le TASDA est une association grenobloise spécialisée dans le numérique pour bien vivre et bien vieillir à domicile. L'atelier en ligne est organisé dans le cadre de la Conférence des financeurs du Département de l'Isère.
Les conférencières :
Anne-Claire Marmilloud, ergothérapeute, et Amandine Porcher Sala, ergonome, animeront ce temps d'information et d'échanges. 

  L’intelligence artificielle (IA) en 2021

Mardi 25-05-2021 à 14:30
par Eric Gaussier

Conférence animée par Eric Gaussier, professeur à l’Université Grenoble Alpes et directeur du MIAI@Grenoble.

Cette conférence vise à introduire les notions principales qui sous-tendent le domaine de l'Intelligence Artificielle (IA). Nous nous intéresserons tout d’abord aux définitions que recouvre ce thème, avant d'en donner un survol historique. Nous aborderons ensuite les avancées récentes qui ont donné lieu à l'enthousiasme actuel autour de l’IA, en particulier autour de l’apprentissage automatique et des réseaux profonds. Nous discuterons enfin des enjeux scientifiques, technologiques et sociétaux que soulèvent ces avancées.
Quelles sont les missions de l’institut d’Intelligence Artificielle de Grenoble, MIAI ?  Développer la nouvelle génération de modèles et systèmes d’IA, depuis les architectures matérielles et embarquées jusqu’aux logiciels, avec un focus particulier sur la santé, l’environnement et l’énergie, et l’industrie 4.0. MIAI étudie aussi comment l’IA est perçue par notre société et quels sont les problèmes juridiques et éthiques posés par l’utilisation croissante d’outils issus de l’IA. Avec plus de 60 partenaires industriels, plus de 500 personnes, industriels et académiques, collaborent à ces différents aspects. Un programme dédié vise aussi à créer, chaque année, de nouvelles start-ups dans les domaines liés à l’IA. MIAI propose également des cours en IA, ouverts aux étudiants de tous niveaux et aux professionnels, cours qui peuvent donner lieu à des qualifications en IA et dans ses domaines d’application. Enfin, MIAI souhaite engager un dialogue permanent avec la société sur tous les aspects de l’IA. Le rôle d’Eric Gaussier est de veiller à ce que les actions menées dans MIAI conduisent à la bonne réalisation de ces missions.
Le conférencier :
Eric Gaussier a soutenu une thèse de doctorat en Informatique sur la traduction statistique en 1995. Cette thèse a été préparée conjointement à l’Université Paris 7 et au Centre Scientifique d’IBM France. Il a ensuite rejoint en 1996 le Centre de Recherche Européen de Xerox à Meylan pour travailler sur le traitement automatique des langues, la recherche d’information et l’apprentissage automatique, avant de devenir Professeur en Informatique de l’Université Grenoble Alpes en 2006.
En 2011, Eric Gaussier est nommé directeur adjoint du Laboratoire d’Informatique de Grenoble (LIG) et responsable de l’équipe d’apprentissage automatique de ce laboratoire. Il est directeur du LIG depuis 2015 et directeur de l’Institut Interdisciplinaire d’Intelligence Artificielle créé à Grenoble en 2019. Ses recherches, qui s’inscrivent dans les domaines de la science des données et de l'intelligence artificielle, portent sur les modèles et algorithmes permettant d’extraire de l’information et des connaissances de données, en particulier de données textuelles.

  Musique et psychanalyse. Les opéras de Wagner : Freud avant Freud ?

Jeudi 27-05-2021 à 14:30
par Serge Coste

Si Freud a très peu travaillé sur l’œuvre de Wagner, en revanche, il est impressionnant de trouver dans les opéras de celui-ci un pressentiment troublant de ce que sera la psychanalyse freudienne (Thomas Mann voyait en Wagner l’homme qui avant Freud explora les situations oedipiennes et Groddeck considérera Le Ring comme le premier manuel de psychanalyse).
On peut en effet, sans forcer l’interprétation, retrouver dans la  plupart des opéras de Wagner (particulièrement dans La Tétralogie) une préfiguration des concepts mis au point ou exploité par Freud : le refoulement (nombreux sont les moments dans les opéras de la maturité où les leimotive révèlent ce qui est enfoui dans la conscience) ; l’importance de la libido (frustration sexuelle d’Alberich) ; Eros et Thanatos (Tristan et Isolde) ; l’homosexualité latente (Siegfried en admiration devant Brünnhilde endormie, qu’il prend pour un homme).
On trouve dans le personnage de Siegfried une évocation des différents stades du développement humain selon Freud : Siegfried aime faire souffrir, se regarde dans un étang avant d’accéder à la génitalité et évoque, mourant, la nature originelle.
Le fameux complexe d’Œdipe est  particulièrement illustré dans Le Ring où  Siegfried tue Mime – Geyer, le père présumé de Wagner était mime -  et brise la lance de celui que l’on peut considérer comme son géniteur, Wotan, avant d’implorer sa mère devant Brünnhilde endormie.
André Boucourechliev pourra dire, paraphrasant Lacan, que le langage musical de Wagner est structuré comme l’inconscient.
Le conférencier :
Serge Coste est psychanalyste freudien. Il est président de l’association Paroles Psy. Il a également été enseignant dans plusieurs conservatoires de musique de la région grenobloise. Serge Coste a été hautbois solo à l’Ensemble Instrumental de Grenoble, sous la direction de Marc Tardue.
Il a participé à de nombreuses conférences à la MC2 et à la Rampe.
Serge Coste a été Directeur musical de l’ensemble Le Temps Retrouvé (musique du XXe siècle et contemporaine).
Il a collaboré aux revues Diapason, Opéra International, L’Avant scène opéra et a rédigé une trentaine d’articles pour le Dictionnaire encyclopédique Wagner, publié chez Actes Sud.

  La Charte éthique de l’UIAD. Conférence ouverte à tous les adhérents sans réservation

Mardi 01-06-2021 à 14:30
par Alain Franco

Conférence ouverte à tous les adhérents sans réservation.